Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Un moment d'évasion

Un moment d'évasion

Menu
Italie Pise

Italie Pise

 

Au Moyen Âge
Durant les derniers siècles de l'Empire romain, Pise ne connait certainement pas le déclin des autres villes d'Italie, grâce à sa position le long de cours d'eau et à ses possibilités défensives. Au viie siècle, Pise aide le pape Grégoire Ier en lui fournissant de nombreux vaisseaux dans sa lutte contre les Byzantins de Ravenne. Pise est le seul centre Byzantin de Ravenne à rentrer sans combats dans le giron lombard, par une assimilation avec la région environnante où les Pisans sont portés par leurs intérêts commerciaux. Pise commence alors son ascension vers la place de premier port du nord de la mer Tyrrhénienne, en concentrant le commerce entre la Toscane et la Corse, la Sardaigne et les côtes de l'Espagne et du sud de la France.
À la suite de la victoire de Charlemagne sur les Lombards, sous le commandement de Didier en 774, Pise entre dans une courte crise. Elle devient, sur le plan politique, une partie du Duché de Lucques. En 930, Pise devient le centre du comté (ce qu'elle reste jusqu'à l'arrivée d'Othon Ier, au sein de la marche de Tuscie. Si Lucques en est la capitale, Pise en est la plus importante ville, comme en témoigne, au milieu du Xe siècle, Liutprand de Crémone, évêque de Crémone, qui appelle Pise Tusciae provinciae caput (capitale de la province de Tuscie). D'ailleurs, un siècle plus tard, on appelle le marquis de Tuscie, « marquis de Pise ».
D'un point de vue naval, la pression exercée par les pirates sarrasins à partir du ixe siècle force la ville à se doter d'une importante flotte, qui va servir l'expansion de la cité. En 808, les Pisans attaquent la côte d'Afrique du Nord. En 871, ils participent à la défense de Salerne contre les Sarrasins. En 970, ils apportent leur appui à Othon Ier pour vaincre la flotte byzantine en face des côtes de Calabre.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pise



Nous avons garé le T4 sur un petit parking payant (andréa del Sarto ) juste à coté de la Piazza dei Miracoli, et donc, de la tour de Pise.
Alors là, bien que nous ayons eu un avant goût de l'architecture Italienne dans l'église de Monterosso, nous avons pris un premier choc en voyant ces édifices majestueux.
Les détails sont bluffants.
Malheureusement, il est interdit de faire des photos à l'intérieur, comme dans beaucoup de monuments en Italie...Une sombre histoire de droits d'auteur... (j'ai pu voler 2 clichés à l'arrache) 

:arrow:  Pise




Nous avons mangé dans un chouette petit resto, de très bons plats locaux. ==> Al signor Mimmo
Comptez une 50 aine d'Euros, pour deux, comme dans pas mal d'endroits puisque le service, le pain et l'eau plate sont payants.

Après cette pause gustative, nous sommes allés nous balader sur la Piazza dei Cavalieri, très sympa, puis nous avons digéré le tout sur le trajet vers Florence.

La suite, c'est par ici ==>   Florence