Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Un moment d'évasion

Un moment d'évasion

Menu
Sur le chemin des Templiers

Sur le chemin des Templiers

Bonjour à tous,

Voici le récit de notre vadrouille estivale avec le T4.
Pour se faire, nous n'avions pas choisi d'itinéraire précis ou destination et, en somme, nous avons suivi le soleil. :sun: 

En gros cela donne cela: (le repère N étant le départ et l'arrivée)

Image

Allez, suivez le guide !!!

Tout d'abord, l'épopée commence par un festival bien connu par les Montpelliérains et autres habitants du coin, à savoir les Transes Cévenoles à Sumène (proche du Vigan)
Au programme, théâtre de rue (off), concerts divers et variés avec Dub Inc, Gaëtan Roussel etc.

Le vendredi, nous sommes allés en repérage pour se poser dans le village et voir un peu à quoi le spot pour faire dodo ressemblait.
Ancienne voie ferrée, tous en long en plein soleil et surtout à coté d'un énorme tas de goudron bien puant....pas glop.
Nous avons décidé de trouver un truc "un peu" plus cool 

Nous avons trouvé, à quelques km, une aire naturelle de camping, à la ferme: Camping à la ferme Mas Carrière à Saint André de Majencoules, lieu-dit Le Prat (entre pont d'Hérault et Valleraugue). 

Les vacances commencent  8-) 

Image

Très cool, de belles grosses araignées horribles, sanitaires spartiates, bref, du camping à la ferme comme on aime.

Le lendemain, nous sommes retournés à Sumène pour le festival et attendre Mister Sylv', Mijo et Yvan après avoir trouvé un "bon" squat.
Enfin un coin bien plus agréable, quoi que...

Image

Image

Image

Le village:

Image

Image

Image

Le festival:

Image

Image

Image :green: 

Du très bon spectacle de rue, je vous conseille la Cie n°8, vraiment d'excellents comédiens. A se pisser dessus :green: 

Le dimanche, après avoir reposé le tout, :angel: nous sommes partis en direction de Meyrueis en Lozère.

Nous avons pris la route qui part du Vigan, par le col du Minier en direction du Mont Aigoual et l'Espérou.

Image

Image

Après avoir passé le col et ses magnifiques routes et points de vue, nous sommes arrivés à Meyrueis où nous nous sommes posés au camping Le pré Charlet
http://www.camping-cevennes-meyrueis.com/ 
Après 2 jours de festival, une bonne douche et repos, ça fait du bien :green: 

Image


Visite du village:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Une trouvaille dans un vieux four à ban :inlove: 

Image

Image

Une fois la visite effectuée, nous sommes partis en direction des gorges du Tarn sans toutefois vouloir les remonter vu le monde qu'il y a, ce dont nous avons horreur.

Image


Donc nous avons pris le plateau du causse Mejean pour bifurquer vers les Vignes en passant par un superbe point de vue, avec passage à la caisse (1€) pour pouvoir y accéder...tout est bon pour se faire du blé...

Le roc des Hourtous

Image

Image

Image

Image

Image 8-) 

Le village, Les Vignes avec la route qui remonte sur le plateau vers Massegros et le fameux point sublime

Image

La descente au village par une route interdite au gros blanc :lol: 

Image

Image

Image

Image

Image

Magnifique corps de ferme

Image

et nous voilà au point sublime:

Image

Image

Image

Ensuite nous avons continué par La Canourgue pour sauter l'autoroute A75 et nous avons fait escale à St Eulalie d'Olt, splendide !!

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Ensuite nous avions décidé de faire du sauvage pour la nuit, bien que les autochtones ne voient pas ça d'un bon œil, nous avons finis par trouver une dame fort sympathique qui nous as donné une direction afin de nous poser.

En effet, nous avons longé le Lot, mais en vain, car, caché par les arbres et vraiment au bord d'un chemin très fréquenté par les pêcheurs à la carpe, nous ne trouvâmes pas de spot sur ce tracé.
Après avoir fait quasiment 10 km de piste, un poil défoncée par endroit,

Image

Nous avons fini par retrouver la route, mais, la faim et fatigue étant présente, il fallait poser le camion pour la nuit avant que je ne rentre en mode ours :twisted: :green: 
Dans notre quête nous avons traversé un très joli petit village au nom de Mandailles

Image

Où nous trouvâmes un confrère du 74 

Image

Image

Image

Image

Image

Voici l'endroit où nous avons posé le popo, enfin !!

Image

Image

Le matin, alors que le bruit d'une voiture nous réveilla, je suis sorti à la rencontre des personnes qui allaient ramasser des champignons :ugeek: 

"Hey Isa, mets tes shoes, on part en balade" :green: 

Nous fîmes quelques rencontres, pour le moins inattendues

Image

Image

Image

Et hop, en peu de temps nous trouvâmes quelques moisissures, au doux nom de Boletus, qui, grâce à une alchimie de :rain: + :sun: et à en croire leur position, nous attendaient :green: 

Image

Miam :inlove: 

Nous reprîmes la route en direction d'Espalion puis Estaing, très jolie Bourgade qui est dominée par un imposant château qui rappelle la présence historique de la famille d’Estaing.

Rein à voir avec l'ancien président mais toutefois il a voulu à tout prix acheter ce magnifique château, et ce, d'une manière un peu douteuse...

Pour l'histoire:
Sous la première République, il fut vendu par lots après que le dernier membre de la famille d'Estaing ait été guillotiné. En 1836, les religieuses de Saint-Joseph achetèrent le château pour en faire un couvent, une école et une maison de retraite. Cent soixante-quatre ans plus tard, en 2000, les Sœurs décidèrent de le vendre, mais refusèrent une offre d'achat des deux frères Olivier et Valéry Giscard d'Estaing[2], préférant le vendre un prix moindre à la commune. Celle-ci fut contactée parallèlement par l'ancien président et son frère, afin de leur rétrocéder plus tard en 2005. "Ils m'ont demandé : est-ce qu'on pourrait faire quelque chose ?" expliqua simplement le maire de l'époque au sujet de cet arrangement[3]. La reventes se fit sans appel d'offre, sans publicité et à un prix jugé par certains inférieur à celui du marché. Le conseil municipal ratifia l'acquisition par les Giscard d'Estaing. Au moment de la vente, plusieurs journaux européens de référence exprimèrent cependant leurs réserves devant cette transaction 

Image

Image

Image

Image

Ensuite nous avons pris la direction de Villecomtal pour nous rendre à Conques, citée de pèlerinage de St Jacques de Compostelle
Magnifique !!

Comme le prix du parking à 2 heures de sa fermeture...

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Par la suite nous voulions nous poser et surtout nous baigner vu la chaleur écrasante qu'il faisait, donc, nous sommes allés au petit camping au pied de la citadelle mais bon, vraiment puant, super cher (j'aurais dû m'en douter) et surtout nous étions entasser les uns à coté des autres...

Un groupe d'Autrichiens est venu s'installer à 1 m de notre auvent après que nous nous soyons posés, j'ai failli tout remballer et partir mais bon...

Du coup j'ai sorti la Base histoire d'avoir un poil d'intimité... :swear: 

Image

Un voisin, très sympa:

Image

et notre immanquable omelette de Cèpes accompagnée d'un bon vin rouge (que certains connaissent pour l'avoir fortement apprécié) un vrai délice

Image

Le lendemain, passé un orage soudain, nous remballâmes le matos et vite cassos de ce camping de merde !!!

Hop direction le sud du Tarn avec comme objectif, visite du village de Najac et sa superbe forteresse.

Image

Image

Image

Image

Image

Voilà à quoi ressemblait la forteresse avant que le temps mais surtout un vaurien, à l'époque de la révolution, décida d'acheter, pour une poignée de figue, ce monument et de le désosser pour vendre les pierres....

Image

A chaque époque, le business fait des ravages.

Pour l'histoire, la seule partie du château intacte est le donjon puisque à son sommet il y a la cloche qui appartenait à la ville et donc impossibilité aux viandars de tout raser pour vendre puisque sinon plus d'heure etc...

Image

Le démantèlement fut stoppé net lorsque un pan complet du mur tomba et tua des ouvriers. (les restes du pan, le gros bloc à terre)

Image

Image

Image

Cette forteresse comporte les meurtrières les plus hautes du monde, jusqu'à 7 mètres de haut et pouvait loger 3 archers superposés

Image

Que l'on voit bien ici 

Image

L'avantage du tour ronde c'est que, outre le fait que ce soit bien plus solide qu'un mur plat, elle offre un angle d'environ 300° pour défendre.

Pas con les mecs !!

Ceci est la marque de l'ouvrier qui a taillé la pierre, afin que les comptables puissent compter (ha bon, ça sert à ça) le nombre de blocs taillés et donc les payer en conséquence

Image

Image

Sur la sommité du donjon, il a été installé, bien plus tard, une horloge avec un mécanisme, j'vous l'donne en mille...Suisse

Image

Image

Un vrai bijou de précision !!

Image

Image

Je vais arrêtez là car, dans ces moments, je suis une vraie éponge et je pourrais raconter l'histoire entière de cette forteresse :whew: 


La journée n'est pas terminée, allez hop on saute dans le popo en direction de Cordes sur ciel

Magnifique bourgade médiévale avec ses bâtisses somptueuses et ruelles sportives

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Et voilà pour ces villages médiévaux du Tarn, la suite ben on improvise, ou presque, et hop :call: Allo Cécile, on est à coté, on déboule :green: 

Et nous voilà chez eux à taper l'incruste :green:

Le matin, un peu de brume, mais un léger vent m'a permis de faire sécher le auvent mouillé par l'orage pris le matin à Conques

Image

Image

Après un au revoir nous prîmes la route qui longe le Tarn en direction de la presqu'ile d'Ambialet (Attention aux tunnels, ils ne sont pas larges...)

Image

Cette bourgade comporte une centrale hydro-électrique pour la moins, originale et belle

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Ensuite, nous sommes montés au Prieuré qui surplombe le village

Il s'agit bien d'une presqu'ile !!

Image

Image

Le Prieuré Notre dame de l'Oder (Auder)
Qui tire son nom à un arbre puisque cet arbre a une légende : « Un preux chevalier, revenant de la croisade, apporta de Terre Sainte, une jeune tige d’arbousier ; conduit par la reconnaissance sans doute, il vint visiter le pèlerinage déjà connu de Notre Dame de la Volte (de la boucle) et planta cette tige au-dessous de la terrasse du prieuré.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image



Allez zou, il est temps de se diriger vers la maison car il y a encore de la route...

Pause casse-croute avant St Afrique

Image


Ho tiens, y avait longtemps que nous n'avions pas vu une citée médiévale :green: 

Halte à la Cavalerie

Ville de Pèlerins sur la route de St Jacques de Compostelles puis ville de garnison depuis des lustres, occupée par l'armée Française puis abandonnée...
Commerces et restaurants plient boutique, désertification du bled par les d'Jeuns, bref, c'est calme...

Image

Image

Hoooo, là je plante le décor !!! :green: 

Image

Image

Image

Image

Image



Et voilà, ensuite retour à la maison, très content de notre périple "culturel".

Merci à vous d'être arrivé à lire ces dernières lignes jusqu'au bout :lol: 

Désolé pour la piètre qualité des photos prisent avec un camescope HD et un Iphone pas HD du tout :green: :green: